Mycotoxines

Les ruminants possèdent un certain niveau de résistance contre les effets néfastes des mycotoxines grâce à l'action détoxifiante de certains microorganismes présents dans le rumen. Cependant, aujourd'hui, la vitesse de passage de l'aliment dans le rumen chez les vaches laitières est plus rapide qu'auparavant, ce qui donne moins de temps aux microorganismes de remplir leur rôle de détoxifiant. Ce phénomène, associé à une plus grande ingestion, signifie sans aucun doute que les défenses naturelles de nos vaches ne les protègent plus aussi efficacement que nous semblons le croire.

Les effets néfastes des mycotoxines ne débutent pas au niveau du métabolisme de l'animal, mais au niveau de la microflore ruminale qui influe sur l'efficacité et la productivité de la fermentation ruminale. En effet, les symptômes cliniques ne se manifestent pas toujours de façon évidente, mais les performances seront éventuellement compromises, résultant en une diminution de la production, une reproduction médiocre et une augmentation des cas de boiteries ou de mammites.

La plupart des pays ont mis en place des limites strictes concernant la teneur du lait en aflatoxines, mais la législation n'est pas toujours aussi stricte en ce qui concerne d'autres groupes de mycotoxines qui peuvent affecter de façon importante le rendement ainsi que la santé et le bien-être des animaux. Voici quelques-uns des groupes de mycotoxines les plus importants pour les ruminants :

  • Les trichothecènes, dont font partie des mycotoxines très connues comme le DON (déoxynivalénol ou vomitoxine)
  • La zéaralénone
  • Les alcaloïdes d’ergots
Effet des mycotoxines sur la santé des ruminants

Produits

Mycofix®

Mycofix®

La gamme de produits Mycofix® regroupe des additifs, spécifiquement conçus pour protéger l'animal, qui agissent en désactivant les mycotoxines contaminant l'aliment. Mycofix® convient à l'alimentation de la volaille, des porcs et des ruminants, des poissons et des crevettes.

En savoir plus

Des questions sur ce thème ?